Ninetta commence des études de clavecin dès l’âge de cinq ans au Conservatoire de Nice. Elle suit une formation très classique jusqu’à obtention de son diplôme, avant de se spécialiser en musique baroque italienne en Calabre (Italie). Après un perfectionnement auprès de Sébastien Guillot-Genton et une année de piano jazz avec Ludovic de Preissac qui lui permet de s’ouvrir à d’autres répertoires, elle commence l’écriture.

Intéressée par ce qui unit la musique aux autres arts vivants, elle compose la musique de spectacles de théâtre dont l’un d’eux est joué au festival off d’Avignon en 2012 (« Regarde-toi qui meurs », où elle interprète également le rôle de la résistante et déportée Brigitte Friang) puis s’inscrit à l’Académie des Arts du Spectacle de Versailles auprès du maître italien Carlo Boso.

 

_MG_9283 cop 2 coupe NetB petit

Depuis 2013, NINETTA poursuit un projet personnel autour de la chanson française.

S’accompagnant aux clavecin/piano/synthétiseurs, elle nous invite de manière assez spéciale (il faut la voir en concert !) dans son univers décalé à la fois drôle, insolent et touchant…

 

Interprète hors norme et adepte des provocations musicales, elle a développé au clavecin un toucher particulièrement marqué (les cordes sont tour à tour pincées, piquées, balayées, frottées…). Aujourd’hui entourée de ses musiciens (contrebasse, cuivres, batterie jazz), Ninetta cherche à faire un pont entre tradition et modernité dans la chanson française, puisant dans les origines de la musique ancienne autant que dans son panthéon personnel (Pink Floyd, Frank Zappa, Jimi Hendrix…).

 
 

css.php