L’Amour-Oubli

Publié par le Mai 8, 2013 dans ÉCRIVAIN, Poésie | Pas de commentaire

… et j’entends ces voix qui baptisent et diluent,
imbriquées dans ta chair, un espace éternel ;
et je sens verser, gracieuses encore,
les longues lignes curves qui dessinent sur tes cuisses
ces motifs oubliés, sans cesse renouvelés,
du grand savoir de l’oubli.

j’ai beau chercher sur tes lèvres, au creux de tous ces baillons,

le miroir incandescent qui brasse les eaux secrètes

quand dans ta voix j’aspire au vertige,

au détournement du sens et des saisons ;

je sais qu’avec force tu délieras,

les plateaux argentins de tes deuils étouffés ;

et sur l’aube des rochers, lentement,

ombre d’herbe liquéfiée,

la sueur qui traverse nos corps éperdus 

cristallisera, joyeux tableau, cette fureur vive.

c’est pour toi que je vis, par toi que j’aspire à Elle

Elle qui écoute, et donne, et rebondit ;

ton visage-écho, ouverture, est transcendance,

d’où j’ouïs le silence effrayé de ces bêtes sourdes,

qui mugissent toutes ensembles.

avec toi comme nature éblouie

je suis tout ce qui n’est pas ou manque de vie,

tous ces rires inconnus qui cherchent des larmes

dont la seule pudeur transfigure l’oubli.

Laisser un commentaire

css.php