Le Jardin

Publié par le Mai 8, 2013 dans ÉCRIVAIN, Poésie | Pas de commentaire

Le temps a suspendu sa course
Plus rien n’a de vérité ;
Les choses ont toutes, près de la source,
Revêtu leurs inimitiés…

Le jardin s’étouffe, la pluie gémit ;
Confond déjà la mort, le mystère, l’oubli.

Et de loin en loin montent des plaintes,
Des soupirs étirés qui transpercent l’air ;
C’est la voix d’une de ces saintes,
Qui a perdu les derniers vers.

Laisser un commentaire

css.php